Frederic Harster

Domaine : Beaux-Arts

Titre : S. Maria.

Auteur / Exécutant : ATELIER ALSACIEN

Date : Vers 1830

Matière et technique : Gouache sous verre.

Dimensions : Hauteur : 37,5 cm, Largeur : 30,5 cm

Musée : Strasbourg - Musée Alsacien de Strasbourg

Numéro d'inventaire : 66.986.38.4

Acquisition réalisée avec le soutien du Fonds Régional d’Acquisition pour les Musées (État/Conseil régional d’Alsace)

Descriptif

Cadre d'époque en sapin mouluré peint en rouge. Accrochées bien en évidence aux murs lambrissés des « Stube » des fermes ou plus discrètement dans les alcôves et les chambres, les peintures sous verre ont égayé la vie quotidienne des familles paysannes. De 1780 à 1850, ces tableaux aux couleurs restées si vives grâce à la protection du verre, ont été presque la seule imagerie populaire du monde rural. Les thèmes illustrés étaient essentiellement religieux: pour les catholiques, la Vierge et les saints; pour les protestants, les scènes du cycle de Pâques (Cène, Crucifixion). Apparus plus tard, les sujets profanes connurent aussi un certain succès: allégories de saisons (ou de pays) et hommes célèbres remplacèrent les saints ou vinrent s'y ajouter. Le fonds de peintures sous verre du Musée Alsacien fut réuni pour l'essentiel au début du siècle par les fondateurs du Musée. Par la suite, plusieurs collections particulières quittèrent l'Alsace pour enrichir des musées à Epinal, Bâle, Luxembourg et Paris. Les conservateurs successifs du Musée Alsacien cherchèrent par conséquent toutes les occasions de compléter le fonds par l'acquisition des différents thèmes abordés dans la peinture sous verre populaire alsacienne. Huit œuvres purent être acquises par la Ville de Strasbourg lors d'une vente aux enchères organisée à Genève en novembre 1986. La collection ainsi dispersée était celle de Théodore Delachaux, ancien Conservateur du Musée d'Ethnographie de Neuchâtel (Suisse). Il avait acquis une trentaine de peintures sous verre apportées autrefois en Suisse par les colporteurs qui les diffusaient depuis les centres de fabrication situés en Bavière, en Forêt­ Noire ou encore en Alsace. Il est souvent difficile de distinguer les peintures sous verre d'Alsace de celles de l'autre rive du Rhin, ce qui s'explique aisément lorsque l'on sait que la plupart des peintres sous verre connus en Alsace étaient venus de Forêt-Noire. Les acquisitions faites en 1986 ont enrichi le Musée Alsacien de plusieurs œuvres de qualité illustrant des thèmes qui n'étaient pas encore représentés dans son fonds de peintures sous verre.

Bibliographie

Léon KIEFFER: « La peinture sous verre en Alsace aux XVIIIème et XIXème siècles », Strasbourg, 1972

Georges KLEIN: « Peintures sous verre d'Alsace », Catalogue d'exposition, Musée Alsacien, Strasbourg, 1978. Schneider Malou, « La peinture sous verre. Dix nouvelles peintures sous verre au Musée Alsacien », La Revue de la Céramique et du Verre, n° 39, mars-avril 1988, p. 23-24.

Exposition

BUDAPEST, « Peinture sous verre », 1988. Elzaszi Üvegképek 1750- Tol Napjainkig, cat. exp., Budapest, Néprajzi Muzeum, 27 mai 1988-29 août 1988.

Auteur de la notice : M.S.

Musée Alsacien

Musée de France

23-25 quai Saint-Nicolas
67000 Strasbourg

Tél. : 03 68 98 51 60
Site : www.musees.strasbourg.eu

→ Voir la page du musée

Contactez-nous par mail

Accès

Desservi par une ligne régulière de bus / tram

En train/TER

Calculez votre itinéraire en transport public et en modes actifs :

www.vialsace.eu : le site de tous vos itinéraires