Musée militaire et Erckmann-Chatrian

Arts et traditions populaires, Ethnographie, Histoire, Manuscrits et imprimés

Vue de mannequins en uniforme
Photo: Musée de Phalsbourg

Horaires d'accueil
du 01/09/2017 au 24/12/2017

Toute l'année du lundi au vendredi 10h-12h et 14h-17h sauf jours fériés. En juillet-août ouvert également samedi-dimanche 10-12h et 14-17h. RV pour groupes toute l'année

À noter !

De l'histoire militaire de Phalsbourg à l'Alsace d'Erckmann et Chatrian.

Tarifs (en euro)

  • Adulte : 2€
  • Enfants : 1€
  • Groupes (par personne) : 1€

Présentation

Soldatesque, paysannerie et littérature… le Musée Militaire et Erckmann-Chatrian réunit à lui seul trois thématiques. Phalsbourg est une ville unique à bien des égards : une ville au passé militaire prestigieux mais n’ayant rien oublié de son ancienne condition paysanne, à jamais liée à l’œuvre de deux co-auteurs : Erckmann et Chatrian. Autant d’atouts et d’atours variés, à découvrir ou à redécouvrir, dès maintenant.

Histoire du musée

Le projet de doter la ville de Phalsbourg d’un musée remonte à 1936, sous l’impulsion du maire Joseph Kirsch. C’est à partir de cette date que le Musée Militaire et Erckmann-Chatrian s’est progressivement développé, pour devenir ce qu’il est aujourd’hui. Le musée est officiellement inauguré en 1938 grâce à son conservateur Georges Robach, à l’occasion du centenaire de la mort du Général Mouton, figure emblématique de la ville. Son inauguration se fait en présence du Général Gamelin, en parenté avec une autre famille phalsbourgeoise, la famille Uhrich. Dans la foulée se crée la Société des Amis du Musée, chargée de récolter des fonds. Parmi ses membres, David David-Weill, fils d’Alexandre Weill, philanthrope phalsbourgeois, Henri-Gustave Schwaetz, ancien maire, ou encore Robert de Grandmaison, arrière-petit-fils du Général Mouton. Le musée est désormais établi dans l’ancien corps de garde, au premier étage de l’Hôtel de ville.

Les collections du musée

Les collections du Musée Militaire et Erckmann-Chatrian sont aujourd’hui estimées à 10 000 objets environ, eux-mêmes répartis selon les trois thématiques définies précédemment. La première thématique représente les deux tiers des collections, principalement de costumes, d’équipements, d’armes et d’actes de correspondance entre les différents corps d’armée. Dans la seconde sont regroupés les tenues traditionnelles, outils agraires, instruments domestiques et autres objets de la vie quotidienne. Enfin, la troisième et dernière catégorie : les œuvres d’Emile Erckmann et d’Alexandre Chatrian, depuis les premières ébauches manuscrites, jusqu’aux premières publications et éditions, anciennes ou plus récentes, illustrées ou non. On peut également y trouver une iconographie variée (photographies, dessins, esquisses) se rapportant aux deux co-auteurs, ainsi qu’à leurs familles.

Le parcours de l'exposition permanente

Le musée se divise en quatre salles :
- La salle « Robach », exposant une partie des collections issues des Premier et Second Empire et des Première et Seconde Guerres Mondiales (armes blanches ou à feu, munitions, casques, masques, mannequins en costume),
- La Salle « Art et Traditions Populaires », présentant des objets usuels de la vie courante (vêtements, outils, meubles), et mettant en valeur l’utilisation de ressources et de matériaux naturels dans la confection de ces objets, notamment le bois,
- La salle « Joinard », exposant nombre d’objets des périodes des guerres franco-prussienne et de 1939/45, militaires et civils : fusils, médailles, insignes, casques, drapeaux, mannequins en costume, matériel radiophonique et photographique, entre autres,
- La salle « Erckmann », présentant manuscrits et publications d’Erckmann et Chatrian, en français et en langue étrangère.

1 place d'Armes
57370 Phalsbourg

Tél. : 03 87 24 40 00
Fax : 03 87 24 10 00
Site : www.musee-phalsbourg.webmuseo.com

Contactez-nous par mail