Musée de l'Optique

Sciences et techniques

Microscope type Cuff signé 'Gilbert London' (vers 1780)
Photo: Musée de l'Optique

Horaires d'accueil
du 16/08/2017 au 23/12/2017

Mercredi et vendredi 14h-17h30 - Jeudi 9h-12 h et 14h-17 h 30 - Samedi-dimanche 14h-17 h. Fermé : Pâques, Ascension, 1/05, 1/08, 1/11, 24/12 au 1/01 inclus. Ouvert du 2 Janvier au 23 décembre 2015.


Durée moyenne de la visite : 1h30

Tarifs (en euro)

  • Adulte : 3€
  • Enfants : 1,50€
  • Groupes (par personne) : 2,50€
  • Groupes (guide) : 23€

Présentation

Un musée superbe à la frontière de l'art et de la technique. Présentés dans un cadre féerique sur plus de 450 objets décrivent l'évolution de l'optique au cours des trois derniers siècles, dans des domaines aussi différents que l'Astronomie, la Marine, la Topographie, la Microscopie, le Laser et l'Holographie. Pour voir au loin, découvrir des objets de petite taille, naviguer, mesurer et partager les terres, connaître l’heure, les nouveaux outils de plus en plus performants reposent sur les principes de l’optique.

Informations complémentaires

Unique en France, le musée fait également référence au patrimoine technique régional à travers l’œuvre de cinq hommes de sciences alsaciens qui ont contribué au développement de l’optique et de la mécanique de précision :
- F. A. Jecker 1765-1834, dans son atelier parisien. - C. X. Thomas 1785-1870, inventeur de l’arithmomètre, 1e machine à calculer industrielle fiable.
- J. T. Silbermann 1806-1865, premier conservateur du Conservatoire des Arts et Métiers en 1848, qui perfectionne nombre d’instruments de physique, dont l’héliostat.
- E. Kalt 1861-1941, médecin-ophtalmologiste (1e application clinique des lentilles de contact en 1888).
- A. Kastler 1902-1984, prix Nobel de Physique en 1966. Les méthodes de pompage optique qu’il a mises au point et qui ont servi à la réalisation du premier laser à rubis en 1960 permettent de le considérer comme le précurseur du laser.
Le musée fut lauréat de la Fondation Alsace en 1993.

Les collections du musée

Le musée présente une trentaine d'instruments anciens des XVIIIe et XIXe s. :
- grandes lunettes astronomiques (fin XIXe) avec des focales de 1,5 à 2 m et des diamètres d'objectifs de 100 à 150 mm
- lunette de 160 mm venant de l'Observatoire Astronomique de Strasbourg
- lunette astronomique signée Dollond, anglais qui a réalisé les premiers objectifs achromatiques après 1758
- télescopes type Gregory dont l'un signé Paris et daté 1749
- cadrans solaires classiques du XVIIIe s., dont un canon de midi. Parmi les instruments plus rares relatifs à la mesure de l'heure, un instrument des passages (fin XIXe) et une rare lunette murale.
- deux héliostats du XIXe s., l'un signé Gambey vers 1830 et l'autre de Silbermann, réalisé par Duboscq vers 1860.
La bibliothèque compte une dizaine d'ouvrages du XVIIIe s. sur la gnomonique et la construction des globes et des sphères. Livre rare, La dioptrique oculaire de Chérubin d'Orléans (1671) montrant les premières machines à tailler les lentilles et une des premières cartes de la lunge (astrosurf.com).

Le parcours de l'exposition permanente

Un musée pour tous
Chaque visiteur découvre de nombreux instruments au gré d’un parcours clair grâce aux audioguides et aux bornes vidéo.
5 animations interactives et 2 jeux, destinées aux groupes scolaires et aux centres de loisirs, permettent une approche ludique autour des thèmes suivants : l’homme et la mesure du temps, la lune satellite de la Terre, à la découverte de l’infiniment petit, le monde fascinant des illusions d’optique, voyage au cœur de la lumière, le jeu du myope et voyage dans notre système solaire.

Place de la Mairie
68600 Biesheim

Tél. : 03 89 72 01 59
Fax : 03 89 72 01 67
Site : www.biesheim.fr

Contactez-nous par mail

Accès

  • En voiture toute l'année

Services

Parking gratuit pour voitures

Langues : Allemand / Anglais