Centre européen du résistant déporté / Site de l'ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof

Histoire

Crédit : office de tourisme de la vallée de la Bruche / Stéphane Spach

Horaires d'accueil
du 16/10/2017 au 23/12/2017

1er mars-15 avril : 9h à 17h (chambre a gaz 14h-16h)
du 16 octobre - 23 décembre : 9h à 18h30 (chambre a gaz 14h-17h) 16 avril - 15 octobre.
Fermeture de la billetterie 1 h avant la fermeture du camp.
Librairie 9h-11h30 et 13h30-16h30 (17h30 haute saison).

Des visites guidées gratuites de l'ancien camp de Natzweiler sont proposées, du 1er mars au 15 avril, et du 16 octobre au 24 décembre, à 10h15 et 14h45 & du 16 avril au 15 octobre, à 10h15 et 15h15. L'inscription se fait au moment de l'arrivée au CERD, à l'accueil.


Durée moyenne de la visite : 3h

À noter !

Les vestiges de ce camp ouvert au printemps 1941 sur les hauteurs de Natzwiller sont l’unique empreinte concrète de la nébuleuse concentrationnaire nazie sur le territoire français et rendent un vibrant hommage au destin des milliers de déportés de toute l’Europe broyés par l’appareil répressif du troisième Reich. Les baraques encore existantes témoignent du douloureux quotidien des détenus dans un camp de concentration dédié à ceux qu’on appelait les « nuit & brouillard »... Véritable espace d'information et de réflexion, le Centre européen du résistant déporté attenant retrace la montée des fascismes et la naissance des réseaux de résistances en Europe et s’attache à décrypter l’organisation des camps.

Tarifs (en euro)

  • Adulte : 6€
  • Enfants : 3€
  • Groupes scolaires : 1€
  • Etudiants : 3€

Présentation

Le KL-Natzweiler ouvre en mai 1941. Destiné à fournir au Reich une main d’oeuvre d’esclaves pour son industrie, il regroupe avant tout des déportés politiques. Il compta aussi des déportés raciaux (Juifs, tziganes), homosexuels et des Témoins de Jehovah. 52 000 déportés sont passés par ce camp (soit au camp central, soit dans l’un de ses 70 camps extérieurs). Près d’un tiers y sont morts. Dans l’enceinte de l’ancien camp, le visiteur peut découvrir quatre baraques dont la prison et le four crématoire, ainsi qu’un musée historique. Située 1.5 km plus bas, la chambre à gaz se visite également. En 2005 a été inauguré le Centre européen du résistant déporté. Vaste de 2 000 m2, il abrite une exposition permanente consacrée au nazisme et à la résistance, des salles pédagogiques et un espace d’exposition temporaire.

Informations complémentaires

Le camp a été construit à 800 m d’altitude sur une face nord des Vosges. Les barbelés, les miradors, des baraquements ainsi que le mémorial national aux martyrs et héros de la déportation dominent la vallée de la Bruche.
Le visiteur traverse d’abord le centre européen du résistant déporté et découvre l’histoire des principaux camps de concentration et d’extermination nazis grâce aux 13 bornes interactives en libre accès. Puis il accède à l’espace d’exposition temporaire, en mezzanine, ou à l’espace de « vigilance », lieu de recueillement et de réflexion.
De l’autre côté du hall, un couloir d’ombre et de lumière le mène à la projection d’un court-métrage sur l’engagement résistant, avant de descendre vers le Kartoffelkeller, « cave à pommes de terre », construit par les déportés. On y trouve l’exposition permanente consacrée au régime nazi et à toutes les résistances qui se sont opposées à lui à travers l’Europe.
Le visiteur gagne ensuite le site de l’ancien camp.

Vidéo


67130 Natzwiller

Tél. : 03 88 47 44 57
Fax : 03 88 97 16 83
Site : www.struthof.fr

Contactez-nous par mail

Accès

  • En voiture toute l'année

Calculez votre itinéraire en transport public et en modes actifs :

www.vialsace.eu : le site de tous vos itinéraires

Services

Salle hors sac

Parking gratuit pour voitures

Parking bus

Toilettes

Langues : Allemand / Anglais / Italien / Portugais

Réseaux du musée